70 boutiques du marché Petersen réduites en cendres par un violent incendie

A Dakar, en plein centre-ville, 70 boutiques du marché Petersen sont parties en fumée vendredi 15 mars. Le feu s’est propagé très rapidement sans faire de blessés. En Afrique de l’Ouest, la liste des marchés détruits par des incendies semble sans fin.
Les fumées toxiques, les murs carbonisés qui s’effondrent… Malgré les risques, malgré la présence des forces de l’ordre, certains commerçants tentaient vendredi de récupérer ce qui pouvait l’être. Propriétaire avec son frère d’une boutique de bijoux, Mohadi Camara a en revanche tour perdu. « Je suis vraiment triste, très, très, très triste », soupire-t-il.
Parcelles occupées illégalement, non-respect des normes, notamment électriques. Difficile de connaître l’origine de cet incendie. Pour le maire de Dakar Plateau, Alioune Ndoye, il est temps de réglementer les marchés. « Cela ne peut pas continuer, ce n’est pas possible, c’est trop précaire. Et vous voyez, les conséquences sont dramatiques : on peut perdre tout son bien en une seconde, souligne-t-il. L’accompagnement qu’on propose, c’est de les recaser dans les normes. Ils sont d’accord. C’est la solution pérenne que je vois. Tout le reste c’est du rafistolage : on déguerpit les gens, ils reviennent. »
Soixante-dix boutiques de fortune du marché Petersen ont été complètement détruites.
La fin de l’anarchie, c’est ce que souhaite aussi Abdou Touré. Car ses deux boutiques de jouets ont déjà brulé il y a quatre ans. « On ne sait pas quoi faire car nous avons tout perdu, tout est parti en fumée », se désole-t-il.
Soixante-dix boutiques ont brûlé vendredi. La zone va être déblayée. A voir si les autorités mettent les moyens pour bloquer le retour des commerçants informels.
rfi

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*