Chambre Criminelle/Mbaye Diouf accusé d’avoir volé le bélier de son ex dulcinée, après avoir tué le vigile

La prison à perpétuité, telle est la peine qui plane sur la tête de Mbaye Diouf dit Madiouf Diouf et il sera fixé sur son sort le 8 juillet prochain, date du délibéré. Il a comparu devant la Chambre Criminelle du Tribunal de Grande Instance de Thiès pour le délit de vol commis la nuit avec escalade, violences et usage d’armes ayant entrainé la mort. Et le Procureur a brandi une main lourde contre lui, en requérant la prison à perpétuité.

Les faits visés se sont produit le 9 janvier 2017 et ce jour-là, les éléments de la gendarmerie de Joal ont été avisés du meurtre de Talla Yéro Sow, un vigile assurant la garde du domicile de la dame Awa Guèye. L’enquête va prendre rapidement une tournure car l’information est intervenu alors qu’un certain Mbaye Diouf dit Madiouf Diouf a été interpellé et gardé à vue. Il a été pris la main dans le sac, en train de se balader en pleine nuit, entre 3 heures et 4 heures du matin, avec un bélier. C’est ainsi que l’enquête est vite orientée vers lui, dès que la nouvelle de la mort de Talla Yéro Sow est tombée dans l’oreille des gendarmes.

Le premier élément de l’enquête a fortement milité en sa défaveur, car les gendarmes se sont rendu compte que le bélier que conduisait nuitamment Mbaye Diouf, appartient effectivement à la dame Awa Guèye, propriétaire de la maison que gardait le vigile tué. Devant les enquêteurs, Awa Guèye a confirmé une telle thèse, en ajoutant que le coupe-coupe saisi sur l’accusé au moment de son interpellation lui appartenait également et il était toujours soigneusement gardé dans l’enclos des moutons. L’autre révélation faite devant la Chambre Criminelle par la dame et qu’elle connaissait parfaitement Mbaye Diouf. D’ailleurs elle affirme qu’elle entretenait une relation amoureuse avec ce dernier, une relation rompue pour la simple raison qu’elle s’est rendu compte que son copain n’était pas clean et qu’il adoptait des comportements inadéquats. Le jour de son interpellation par Gorgui Dieng et Adama Sène, Mbaye Diouf conduisait ledit bélier entre 03 heures et 04 heures du matin. Interrogé sur la provenance du bélier, le suspect n’avait pas donné des réponses convaincantes. Invité à les suivre au domicile du chef de quartier afin que la situation soit clarifié, non seulement Mbaye Diouf refusent de les suivre, mais il brandit en plus un coupe-coupe pour les attaquer.

Une bagarre s’est ainsi engagée, mais tourna à l’avantage de Gorgui Dieng et Adama Sène, qui ont réussi à le maîtriser, le désarmer pour ensuite alerter la brigade de gendarmerie. A l’enquête primaire comme à la barre, Mbaye Diouf a nié les faits, prétendant que le coupe-coupe en question était en vérité détenu par gorgui Dieng et Adama Sène. Pour le bélier, il a servi deux versions en déclarant d’abord l’avoir acheté des mains d’un charretier rencontré par hasard, au prix de 65.000 Fcfa. Il a ensuite indiqué que c’est un certain Aliou Kâ qui le lui a vendu à 85.000 Fcfa. Mbaye Diouf dit Madiop Diouf sera fixé sur son sort le 8 juillet prochain date du délibé, après que le Procureur a requis la prison à perpétuité
Mbaye SAMB (l’AS)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*