Contentieux avec les ICS, l’association des employés et ex employés déboutée par le Tribunal du Commerce

L’Association des Employés et ex- Employés Actionnaires des Ics (Aeea/Ics) et les Industries Chimiques du Sénégal (Ics) étaient à la barre du Tribunal du Commerce de Dakar. En effet, les membres de l’Aeea/Ics avaient attrait la société à la barre, pour réclamer 32.763 actions qui, selon eux, avaient mystérieusement disparu des registres de l’entreprise. Au terme d’une longue attente, le Tribunal du Commerce de Dakar a rendu son verdict en déboutant l’association. Selon des sources dignes de foi, l’Aeea/Ics a été déboutée.
Autrement dit, les Ics ont gagné haut la main le procès.

Pour rappel, avec la crise qui avait frappé les Industries Chimiques du Sénégal (Ics) au point de déboucher sur l’arrêt total de la production, un processus de recapitalisation avait été enclenché. C’était à l’époque du Directeur Général Djibril Ngom. C’est ainsi que des actionnaires avaient décidé de céder leurs actions.

Tous les travailleurs en avaient rachetées. Mais à cause des difficultés persistantes, avec un déficit de plus de 250 milliards de Fcfa, le capital a été ouvert une fois de plus. C’était lors d’une assemblée générale présidée par un Administrateur Sénégalais, en présence des représentants des différents actionnaires.
Avec cette nouvelle recapitalisation, tous les actionnaires ont perdu, y compris l’Etat du Sénégal qui détenait alors plus de 51%, les travailleurs, le Nigéria, la Côte d’Ivoire, les banques etc.

Mais l’Association ne l’a pas entendu de cette oreille et a enclenché une procédure judiciaire pour réclamer 32.763 actions.
Et avant que la justice ne tranche, plusieurs points de presse et de marches ont été organisés pour attirer l’attention de l’Etat. Mais, le Tribunal du Commerce de Dakar a livré son verdict en déboutant l’association.
Mbaye SAMB ( l’AS)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*