Coronavirus: l’état du monde face à la pandémie le vendredi 20 mars

La pandémie du nouveau coronavirus continue de faire rage dans le monde. Plus de 10000 personnes sont mortes, dont la moitié en Europe. Près de 250 000 personnes sont contaminées à travers le monde. La pandémie s’accélère chaque jour, et les mesures prises par chaque pays pour l’enrayer deviennent de plus en plus restrictives.

L’Italie dépasse le cap des 4 000 morts

L’épidémie de coronavirus semble encore loin d’être endiguée en Italie qui a dénonbré ce vendredi 627 personnes décédées du Covid-19 sur les dernières 24 heures, un nouveau record qui porte le bilan total au-delà des 4 000 morts dans la péninsule, pays le plus touché au monde, a annoncé la protection civile vendredi.

C’est encore la région de Milan, la Lombardie, où les hôpitaux sont débordés, qui paye le plus lourd tribut, avec 381 décès supplémentaires (2 549 au total). Dans le pays, ce sont près de 6 000 cas supplémentaires qui ont été détectés, là encore un chiffre jamais atteint jusqu’à présent.

En France, 78 morts supplémentaires, 450 au total

L’épidémie de Covid-19 a causé la mort de 450 patients en France au total, soit 78 supplémentaires en 24 heures, et l’hospitalisation de 5 226 malades, dont près de 1 300 en réanimation, a annoncé ce vendredi 20 mars le ministère de la Santé.

« La moitié des patients en réanimation ont moins de 60 ans », a rappelé le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, qui a prévenu que l’épidémie touche aussi des « adultes jeunes ». Le responsable a également signalé que près de 1.600 patients avaient quitté les hôpitaux et étaient considérés comme guéris.

La Belgique ferme ses frontières

La Belgique a décidé vendredi de fermer ses frontières pour tout déplacement « non essentiel » afin d’endiguer la propagation du nouveau coronavirus, a annoncé le ministre de l’Intérieur Pieter De Crem.

Concrètement le trafic du fret et des camions reste autorisé, ainsi que le retour de l’étranger des ressortissants belges, a précisé le ministre. La décision, a-t-il souligné, a été prise à l’issue de « contacts intensifs » avec les cinq pays concernés: France, Allemagne, Pays-Bas, Luxembourg et Royaume-Uni.

L’Espagne passe un triste cap

L’Espagne a dépassé ce vendredi la barre des 1 000 décès dus au coronavirus et se prépare au pire en transformant des pavillons de foire commerciale en hôpitaux, alors qu’elle s’approche des 20 000 cas.

« Le pays a enregistré 1 002 décès », a annoncé le directeur du centre d’alertes sanitaires Fernando Simon. Le nombre de morts s’est ainsi décuplé en sept jours. Et les chiffres des cas confirmés continuent à monter, au fur et à mesure que le pays multiplie les tests. « Au niveau national nous avons 19 980 cas ( …), soit une hausse de 16,5% » en 24 heures, a-t-il indiqué.

L’Espagne se retrouve dans le sinistre peloton de tête des pays qui ont confirmé le plus de cas, derrière la Chine et l’Italie et juste devant l’Iran.
rfi

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*