Coronavirus : l’évolution de la pandémie en Afrique

Désormais c’est toute l’Afrique qui est affectée par le nouveau coronavirus. Jusque-là épargné, le Lesotho a enregistré son premier cas. Par ailluers, l’Afrique du Sud est qui est le pays d’Afrique subsaharienne le plus touché par la maladie, avec 12 074 cas d’infections recensées annonce un nouvel allègement du confinement. Retrouvez l’essentiel de l’actualité sur la pandémie dans cet article.

Le point du jour
En Mauritanie, la prière musulmane du vendredi à nouveau suspendue. La faute à deux nouveaux cas de covid-19 détectés dans le pays. Les fidèles avaient pu prendre part en nombre à la prière collective le vendredi précédent, le gouvernement ayant assoupli les restrictions devant la propagation réduite du virus. La Mauritanie ne déclarait alors que huit cas de contamination, dont six guéris et une seule personne sous traitement.Mais ce pays musulman de quatre millions d’habitants a connu cette semaine une progression portant à 26 le nombre total de cas déclarés, avec deux patients décédés, 18 sous traitement et six guéris.

En Tunisie, cinquième jour consécutif sans qu’aucun cas de coronavirus n’ait été déclaré. Dans un communiqué publié tard jeudi soir, le ministère tunisien de la Santé a indiqué avoir enregistré “zéro nouveau cas (de nouveau coronavirus, NDLR) pour le cinquième jour consécutif”. Le bilan total des contaminations dans le pays reste ainsi à 1.032 malades dont 45 morts depuis début mars. Quelque 217 malades sont encore porteurs du virus dont 3 sont hospitalisés, selon la même source.
Au Togo, un parti d’opposition togolais a demandé jeudi la libération de 16 de ses militants, incarcérés dans la prison de Lomé où les prisonniers se sont révoltés cette semaine, inquiets face à la propagation du coronavirus. Le mouvement de l’opposition représenté par l’ancien Premier ministre Agbéyomé Kodjo – arrivé deuxième à la présidentielle de février – “exige la libération immédiate de ces 16 personnes encore maintenues dans les liens de la détention”, a déclaré leur porte-parole, lors d’une conférence de presse. Onze des seize militants ont été transférés à la gendarmerie pour être testés pour le SARS-CoV-2, après une vingtaine de cas positifs détectés vendredi dernier au sein de la plus grande prison de la capitale.

Les statistiques (au 14 mai)

Cas confirmés = 75 380
Décès = 2 563
Guérisons = 27 205
Malades encore hospitalisés : 45 612
Pays touchés = 54
Source africanews

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*