Distribution de vivres chez la mère de la first lady (image d’archive)

(Image d’archive)
L’ancien responsable de Rewmi à Saint-Louis crie à l’indécence. Le Colonel à la retraite, Abdourahim
Kébé, est choqué par la file d’attente kilométrique d’une population paupérisée devant la maison de la mère de la Première Dame du Sénégal Marième Faye Sall et de l’édile de la ville Mansour Faye. A l’en croire, on y distribue de la nourriture et de l’argent appartenant au contribuable.

Par delà l’absence de politiques sociales cohérentes, effectives et inclusives, dénonce le colonel Kébé, ce phénomène est la résultante d’une mal gouvernance, de la dilapidation de nos maigres ressources accaparées par une famille qui joue au Père Noël avec de l’argent illicite.

L’officier supérieur de l’armée à la retraite est d’avis que donner du poisson au peuple au lieu de lui apprendre à pêcher est le meilleur moyen de lui assurer l’appauvrissement continu. A ses yeux, tout porte à croire que le pouvoir encourage ce phénomène social afin de disposer de «bétail» électoral à sa merci. Le
Colonel Abdourahim Kébé s’insurge contre cette pratique «exhibitionniste dépourvue d’éthique et de compassion». Il invite les leaders d’opinions à donner de la voix pour dénoncer cette situation tout en appelant les populations à préférer leur dignité à l’argent du déshonneur. Ce qui est sûr c’est que les bénéficiaires ne pensent pas comme le Colonel Kébé.
Source l’AS

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*