Lutte contre le COVID-19/ La commune de Koul met en place un fonds d’aide aux villages

L’épidémie de COVID-19 qui a bouleversé la vie quotidienne, en secouant profondément l’organisation familiale, professionnelle et économique de façon générale, n’a pourtant pas encore dit son dernier mot. C’est pourquoi note Modou Fall Maire de Koul, dans le département de Tivaouane, même si aucun cas n’est encore enregistré dans le territoire communal, toutes les dispositions nécessaires ont prises, pour protéger la santé des populations de tous les villages de Koul. Mais au-delà de la santé des populations, la pandémie est en train d’infecter tous les circuits économiques, ce qui augure des lendemains sombres.

C’est dans ce cadre que la commune de Koul, au-delà des mesures de prévention pour barrer la route au virus, des stratégies de résilience des impacts économiques sont déjà mises en branle, pour atténuer le poids que subit par les populations. C’est ainsi qu’un fonds d’aide aux villages a été instauré. Selon le Maire Modou Fall, les demandes de soutien sont prises en charge au quotidien au niveau de la mairie. Il s’y ajoute un appui en denrées alimentaires pour les 21 daaras de la commune, avec un package composé chacun d’un sac de riz et 10 litres d’huile, et la même quantité a été servie à 21 daaras de Mékhé, compte non tenu de la mise à disposition d’un don de sucre et de pain, pour les populations de Risso.

En ce qui concerne les opérations de sensibilisation et de prévention, le Maire Modou Fall fait état d’un appui systématique à toutes les structures sanitaires de la commune, en eau de javel, madar, bouilloires, bassines et masques. Des masques ont également été mis à la disposition de la Croix Rouge de Mékhé, une pièce maîtresse dans le processus global de prévention. Un appui en carburant a été fait à l’endroit des services étatiques. En ce qui concerne les enveloppes financières, une somme de 100.000 Fcfa a été dédiée au Centre de Santé de Mékhé, 100 000 Fcfa à une plateforme constituée de jeunes de la Commune qui veulent participer à la sensibilisation, 1 120 000 Fcfa aux relais communautaires des postes de santé.

Et depuis plus de vingt jours, il note qu’un engagement d’une valeur de 5 076 000 F cfa a été fait pour les postes de santé pour l’achat de médicaments. Il affirme par ailleurs que ce qui est plus important en cette période de propagation progressive de la maladie, c’est d’abord d’appliquer strictement les gestes barrières, après que la commune a adapté un plan de riposte en urgence, pour répondre à tous les besoins prioritaires des populations. Il renseigne qu’il est fondamentale que les populations, toutes couches confondues, sachent que toutes les mesures édictées entrent dans le cadre des stratégies

Il ajoute, »nous sommes à vos côtés pour prendre soin de vous et de vos proches, pour limiter au grand maximum, la propagation du virus COVID-19. Nous pensons que notre rôle au service de la communauté pendant cette période est essentiel. Avec la diffusion de COVID-19 au niveau national, nous avons constaté que les jeunes sont les personnes qui posent le plus de problèmes, car dans beaucoup de villages continuent à jouer au football, comme si de rien n’était. Nous leur demandons d’arrêter les matchs de football, pour le respect des recommandations du Chef de l’Etat ». Pour lui, la commune a d’ailleurs donné l’exemple en interrompant son programme de visites, en annulant tous les évènements et en privilégiant désormais, dans le cadre du travail, les entretiens téléphoniques ou virtuels plutôt que la présence physique.
Mbaye SAMB (l’AS)

1 Rétrolien / Ping

  1. ANVID – RISSO | Association Nouvelle Vision Pour le Développement de Risso Lutte contre le COVID-19/ La commune de Koul met en place un fonds d’aide aux villages - ANVID - RISSO | Association Nouvelle Vision Pour le Développement de Risso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*