Mondial 2018/ Aliou Cissé, moins payé des 5 entraîneurs des pays africains

On en sait un peu plus sur les salaires que perçoivent les sélectionneurs des pays africains qualifiés pour la Coupe du monde 2018. C’est une enquête du média néerlandais Zoomin TV qui les a révélés. Une enquête qui a porté sur les rémunérations des 32 entraîneurs qui seront en Russie dans un mois.
Ainsi, des 5 sélectionneurs d’équipes africaines qui seront en Russie, Hector Cuper de l’équipe d’Egypte est le mieux payé avec 1,5 millions d’euros par an. Il occupe le 11è rang dans le classement général. Suivent Hervé Renard du Maroc avec 778 000 euros (21è au classement général) et Gernot Rohr du Nigeria avec 497 000 euros annuel (24ème au classement général). Nabil Maaloul de la Tunisie est avant-dernier avec 348 000 (28è général) et Aliou Cissé du Sénégal loin derrière avec seulement 200 000 euros par an. Le sélectionneur des Lions de la Téranga est également le moins payés des 32 entraîneurs qui seront en Russie.
Salaire annuel en euros:
11e: Hector Cuper (Egypte): 1,5 million
21e: Hervé Renard (Maroc): 778 000
24e: Gernot Rohr (Nigeria): 497 000
28e: Nabil Maaloul (Tunisie): 348 000
32e: Aliou Cissé (Sénégal): 200 000
africatopsports

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*