Contribution Abdoul Aziz Diop du forum civil/ Pour une République des valeurs

Vendredi 14 Juillet 2017 posté il y a 14 jours


                                                                         

                        CONTRIBUTION


                                    POUR UNE RÉPUBLIQUE DES VALEURS
Je voudrais partager avec tous mes compatriotes ces sages propos de l'Imam Thierno Souleymane Baal visionnaire éclairé et grande figure historique du Sénégal (Fouta) au 18e siècle. Il fut l'un des apôtres de la démocratie et de la bonne gouvernance au Sénégal avec l’Almamya bien avant que les institutions internationales le conceptualisent et l'imposent à nos États pauvres surtout à partir des années 1980
Si on adapte les propos du sage du Fouta au contexte actuel, l'Imam peut être défini comme toute autorité investie d'une charge publique (Chef d'état, Ministre, Gouverneur, Maire, Dg, Chef de service...).
Je le cite:
"Détrônez tout Imam dont vous voyez la fortune s'accroître et confisquez l'ensemble de ses biens; combattez le et expulsez le s'il s'entête.
Veillez à ce que l'imamat ne soit pas transformé en une royauté héréditaire où les fils succèdent à leurs pères .

 L'imam peut être choisi dans n'importe quelle tribu.
Il ne faut jamais limiter le choix à une seule et même province.
Choisissez toujours un homme savant et travailleur.
Fondez-vous toujours sur le critère de l'aptitude.
L’impôt, les produits des amendes et tous les revenus de l'état doivent être utilisés pour des actions d'intérêt général "" Fin de citation.

A la lumière de ces propos, j'ai essayé d'en tirer plusieurs enseignements et questionnements:
Avec ces anti-valeurs comme le népotisme, les tentatives de dévolution monarchique , le clientélisme , la corruption, la concussion, le pantouflage, le détournement de deniers publics , l'enrichissement illicite, le conflit d' intérêt, l'impunité, la transhumance, le machiavélisme, le mensonge, les reniements ... qui sont la règle et non l'exception dans notre société et dans nos États pauvres , où se trouve le Mal? 
C'est dans le système ou chez les individus qui l'incarnent ?
Combien de dirigeants à tous les niveaux seraient détrônés de 1960 à nos jours pour avoir franchi les barrières de la morale et de l'éthique individuelle (de conviction ) et collective ( de responsabilité) et transgressé les règles minimales de bonne gouvernance dans le cadre de leur mandat ou fonction?
Pourquoi le Sénégal et l'Afrique tardent à décoller ? 
A mon humble avis, il nous faut des dirigeants patriotes, intègres, compétents, responsables, vertueux, affranchis, visionnaires et des citoyens responsables et actifs.
Comme nous sommes en démocratie avec toutes ses tares, il est difficile à chaque citoyen de baser son choix sur des valeurs et principes en somme un vote utile.
Pour la prochaine législature, j'invite les futurs députés à introduire une proposition de loi sur le principe de la révocation ou de la destitution avant terme pour ceux ou celles qui ont des mandats électifs en cas de transhumance, de prévarication des ressources publiques ou de délits connexes. 

Je propose aussi l’érection de monuments de l’intégrité dans toutes les capitales régionales où seront  gravés en lettres d’Or les noms des  dignes citoyens et citoyennes de ce pays reconnus pour leur patriotisme, leur intégrité , leur citoyenneté active et responsable ,leur sens du bien commun et de l’intérêt général qui seront cités en exemple lors  des grands évènements marquants  de ce pays comme la fête de l’indépendance .

Parallèlement, seront érigés des monuments de la honte où seront répertoriés tous les faits et actes de contre valeur  cités plus haut. 

Je propose aussi  l’institutionnalisation  d’un ONE (ordre national de l’éthique) qui sera décerné aux dignes fils de ce pays   à coté des Ordres Nationaux  du Lion et du Mérite.
Enfin à quand la primauté de la PATRIE sur les partis ou coalitions (associations privées)?
A quand la primauté de  l'intérêt général sur les intérêts individuels et partisans?
A quand la fin des fraudes, des fuites aux examens, des fuites de deniers publics, des fuites de cerveaux...?

A quand l’introduction  des enseignements et valeurs incarnées  par  nos illustres guides comme Cheikh Omar Foutiyou Tall , El Hadji  Malick Sy , Cheikh Ahmadou Bamba ,Thierno Souleymane Bal , Khali Madiakhaté Kala…dans nos différents Curricula scolaires et Universitaires
A quand un PSE (Plan Sénégal Éthique) concerté et consensuel bâti sur un socle de valeurs? Une des voies obligées vers l'émergence et le développement durable.

                            Vivement pour une République des Valeurs.

 

 

                                                                                                                    Abdoul Aziz Diop
                                                                                                Coordonnateur Forum Civil Thiès

                                                                                           Email : moulaydabakh64@yahoo.fr

 


0 commentaire(s)
Laissez un commentaire
© 2017 THIES24.COM - ALL RIGHTS RESERVED

Create Account



Log In Your Account