N’ayant pas vu la couleur des fonds de l’Etat dédiés aux opérations Tabaski, les opérateurs privés de Tivaouane, dans tous leurs états

Les promoteurs privés de Tivaouane, qui voulaient s’investir dans l’opération Tabaski et contribuer à l’approvisionnement du marché local en moutons sont très remontés contre les autorités de ce pays. Et pour cause, ils comptaient sur le fonds de 1,6 milliards de Fcfa dédié aux éleveurs, pour mener une telle opération. Pourtant note Djibril Fall un de ces promoteurs, avec l’implication du service départemental de l’élevage de Tivaouane, les opérateurs de la cité religieuse avec confectionné des dossiers en bonne et due forme et déposé auprès d’une agence de crédit de la place, avec une caution mise en place depuis plus d’un mois. Mais à ce jour, se désole-t-il, aucun opérateur de Tivaouane n’a encore vu la couleur de cet argent. Il s’agit là à ses yeux de deux poids, deux mesures, d’autant plus que les opérateurs des autres localités ont reçu leur financement, ce qui sonne comme un manque de respect. A quelques heures seulement de la tabaski, ces opérateurs n’ont plus que leurs yeux pour pleurer, étant convaincus que l’opération a définitivement foiré
Mbaye SAMB

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*