Ouattara renonce au 3ème mandat : Le FNDC invite le Président Condé, à s’inspirer de cet exemple

Depuis l’annonce par Alassane Dramane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire, de sa décision de ne pas briguer un troisième mandat, les réactions se comptent à la pelle en Guinée, un pays confronté à la même équation du troisième mandat. En tout cas, le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC), qui regroupe l’opposition et la société civile guinéennes, a invité le Président Condé à s’inspirer de cet exemple

La déclaration historique de Yamoussokro faite par le Président Ivoirien Alassane Dramane Ouattara et allant dans le sens de renoncer au troisième mandat, continue de susciter diverses réactions en Afrique, notamment en Guinée. En effet, il s’agit d’un pays voisin, confronté également à l’équation du troisième mandat. C’est pourquoi, la réaction de Cellou Dalein Diallo, chef de file de l’opposition est sans équivoque. A travers son compte Tweeter, il déclare, « « Alassane Ouattara vient de lever l’équivoque en annonçant qu’il ne sera pas candidat à un 3ème mandat. Le connaissant homme d’honneur, attaché au respect de la parole donnée, je ne suis pas surpris. Souhaitons que cet autre bon exemple inspire Alpha Condé ». Ainsi, la classe politique guinéenne notamment de l’opposition, a invité le Président Alpha Condé à s’inspirer de cet exemple de démocratie, exprimé à la face du monde par le Président Alassane Ouattara. Mamadou Bah Baadiko Président de l’Union des forces démocratiques (UFD) et ex allié du Président Alpha Condé abonde dans le même sens. « Après l’annonce du Président Buhari, du Président Issoufou et maintenant du Président Ouattara de leur retrait à la fin de leur mandat, le président Alpha Condé devrait s’en inspirer pour annuler son référendum illégal et accepter d’organiser des élections libres, transparentes et consensuelles pour transférer le pouvoir à la fin de son mandat». Cependant les partisans du Président Alpha Condé font une autre analyse de cette décision du Président Ivoirien. Le président du groupe parlementaire de la mouvance présidentielle à l’Assemblée nationale, s’exprimant dans les colonnes de guineenews, déclare, « je ne suis pas Ivoirien, je ne suis pas éligible en Côte d’Ivoire et je ne suis pas un électeur. Quand le Président français François Hollande avait aussi déclaré il y a deux ans, qu’il ne sera pas candidat, est-ce que cela devait m’inspirer de quelque chose autrement. C’est aux citoyens Ivoiriens d’apprécier la décision de leur Président de la République ». Pendant ce temps, si le Président Alpha Condé est confus, quant à la poursuite de son projet, le FNDC continue de dérouler son plan de lutte contre un éventuel troisième mandat. Et dans ce cadre, la ville de Koundara, dans le Badiar, a accueilli ce jeudi 5 mars 2020 une grande marche, qui s’est déroulée sans aucun incident

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*