Prise d’otage spectaculaire à la Sicap Amitié 3 à Dakar

Un fait insolite s’est produit, à la Sicap Amitié 3. M N alias Papis, né en 1972, a pris en otage son père, sa mère, sa petite-sœur et l’employée de maison de 13 h à 19 h. Rentré de la Suisse après son divorce, il en voulait à son entourage à qui il reproche de le rabaisser depuis qu’il est revenu sans le sou. Maîtrisés avec un neutralisant par les redoutables éléments de la Bip, il reçoit des soins sous haute surveillance dans un hôpital de la place. M N, né en
1972, a d’abord confisqué les téléphones portables de ses victimes pour les empêcher de demander de l’aide à l’extérieur. Il les a enfermés ensuite dans une chambre, sous la menace d’un couteau. Des éléments de la Police de Dieupeul qui avaient réussi à le joindre au téléphone ne sont pas parvenus à le faire entendre raison. C’est alors que la Brigade d’intervention polyvalente (Bip) spécialisée dans ce genre de situation, est passée à l’action. Il a tout de même poignardé sa petite sœur avant de recevoir un coup de neutralisant au bas-ventre. Une enquête a été ouverte.
Source l’AS

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*