Sénégal: Macky Sall a été investi pour un second mandat

Par RFI

Entouré par près de 20 chefs d’État du continent africain, Macky Sall a prêté serment mardi 2 avril. Le président a donc entamé officiellement son second mandat d’une durée de cinq ans. Il a fixé ses priorités : relancer le dialogue politique, prolonger le Plan Sénégal émergent et lutter aussi contre la pollution.
Offensif, ambitieux, Macky Sall s’est exprimé durant 30 minutes pour présenter ses priorités, notamment dans le secteur du logement. « Je lancerai un vaste programme pour la construction de 100 000 logements afin que progressivement chaque famille, quels que soient ses revenus, puisse avoir accès à un logement décent », a-t-il annoncé.

S’il souhaite poursuivre le Plan Sénégal émergent, Macky Sall veut pour son second mandat, qui va durer cinq ans, lutter contre la pollution. « Un Sénégal plus propre dans ses quartiers, plus propre dans villages, plus propre dans ses villes. En un mot, un Sénégal avec zéro déchet. La protection de notre environnement reste un défi majeur de notre temps. Je ferai prendre sans délai des mesures vigoureuses dans ce sens », a-t-il promis.

Pour réaliser ses projets, le président Macky Sall sait aussi qu’il a besoin de stabilité politique. D’où son nouvel appel au dialogue avec l’opposition. « Je serai le président de tous les Sénégalais et de toutes les Sénégalaises, a souligné le chef de l’État. Je renouvelle par conséquent mon appel au dialogue. »

Macky Sall avait annoncé des propositions pour relancer le dialogue, le chef de l’État pourrait en faire lors de la fête de l’indépendance ce jeudi 4 avril.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*