serigne sidy Mbacké, serigne saliou Mbacké et sokhna Mame Faty Mbacké soldent leur compte à la barre

Trois petits-fils de Serigne Touba étaient hier devant la barre du tribunal des flagrants délits de Diourbel pour solder leurs comptes dans une sombre affaire d’abus de confiance portant sur 17 millions Fcfa. en effet, Serigne Sidy Mbacké et Sokhna Mame Faty ont attrait en justice Serigne Saliou Mbacké qui les aurait grugés respectivement de 16 et 1 million Fcfa. Le verdict est attendu le jeudi 5 septembre.

C’est devant la barre du tribunal des flagrants délits de Diourbel que trois descendants du fondateur du Mouridisme ont préféré solder leurs comptes pour une affaire d’abus de confiance. En réalité, Serigne Sidy Mbacké et Sokhna Mame Faty Mbacké accusent leur frère Serigne Saliou Mbacké de les avoir escroqué respectivement à hauteur de 16 millions Fcfa et 1 million Fcfa. Dans sa version des faits, Sokhna Mame Faty Mbacké explique qu’elle a remis une brique à Serigne Saliou Mbacké pour qu’il lui trouve un véhicule.

Après avoir encaissé l’argent, ce dernier n’honore pas sa part du contrat et trouve toutes sortes de prétextes pour l’endormir. Seulement, ces déclarations ont été battues en touche par le prévenu qui a soutenu devant le juge qu’il s’agissait d’un deal. A l’en croire, Sokhna Faty Mbacké lui avait prêté cet argent avec des intérêts de 400.000 Fcfa,
payable en quatre mois à compter de la date du prêt.

Comme Sokhna Faty Mbacké, Serigne Sidy Mbacké soutient, lui aussi, qu’il remis 16 millions Fcfa au prévenu pour qu’il lui achète des voitures. Après avoir patienté longtemps sans recevoir les voitures encore moins l’argent, il est allé réclamer son dû à Serigne Saliou Mbacké.

Mais ce dernier dément et déclare n’avoir reçu que 5 millions Fcfa. Et il lui a déjà restitué 3,5 millions Fcfa. Mais d’enclencher la procédure judiciaire, les différentes parties ont tenté de régler l’affaire à l’amiable. Un des frères du prévenu a remis 500.000 Fcfa à Sokhna Faty, avant de s’engager auprès de Serigne Sidy Mbacké à lui payer intégralement son argent. Ce qu’il a reconnu devant la barre. N’empêche Serigne Saliou Mbacké a soutenu que ce pacte ne l’engage pas et qu’il ne doit que 3,5 millions Fcfa à Serigne Sidy Mbacké.

Commis par Serigne Sidy Mbacké, Me Serigne Diongue parle «d’une affaire d’abus de confiance avérée» et indexe «la mauvaise foi du prévenu. Aussi, a-t-il réclamé 16,35 millions Fcfa pour toutes causes de préjudices confondus. Se disant surpris par la tournure des choses et le revirement de son client, Me Abdoulaye Babou de la défense a sollicité la relaxe en faveur de Serigne Saliou Mbacké. L’affaire a été mise en délibéré jusqu’à 5 septembre 2019.
Source l’AS

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*