Farba Sall, spécialiste en collectivité territoriale et gestion urbaine: « La victoire de Macky Sall ne souffre d’aucune ambiguïté »

C’est un secret de polichinelle, les chapelles politiques sont déjà de plain pied dans la bataille pour les élections présidentielles de 2019. Et la période de parrainage est une bonne occasion pour les uns et les autres de jauger le terrain politique dans la perspective de ces prochaines joutes présidentielles. L’enjeu politique est de taille pour l’avenir du pays car il s’agit de réélire l’actuel locataire de la Présidence de la République pour s’inscrire dans la dynamique de la continuité ou signer la troisième alternance politique avec le choix d’un cinquième Chef de l’Etat de l’histoire. Du côté du parti au pouvoir en l’occurrence l’Alliance Pour la République (APR), locomotive de la coalition présidentielle Benno Bokk Yaakaar, l’heure est au grand optimisme quant à l’issue de ces compétitions électorales. Farba Sall, spécialiste en collectivité territoriale et gestion urbaine, par ailleurs chargé de communication de l’Alliance Pour la République (APR) à Tivaouane, « la victoire de Macky Sall dès le premier tour, ne souffre d aucune ambiguïté ». A l’en croire, pour mieux cerner cette problématique, il faut se rappeler que le Président Macky Sall a pris le pouvoir, dans un contexte très difficile, marqué par des coupures d’électricité de 17 h par jour, un renchérissement du coût de la vie, un chômage galopant et sans issue, une école publique moribonde, des inondations invivables, une bidonvilisation des villes, un transport public inopérant, etc. Mais dit-il, force est de constater « une véritable révolution dans tous les secteurs à partir de 2012 ». Dans le secteur de l’éducation, il note la construction de plus de 95.000 salles de classe, 162 collèges d’enseignement moyen (CEM), 21 lycées, 12 daaras modernes. Il s’y ajoute la distribution de 8 millions de manuels, la titularisation de 7500 enseignants, sans compter l’augmentation des salaires des enseignants de 25.000 d’ici janvier 2019. Au niveau de l’enseignement supérieur, il souligne la construction de 4 pavillons avec l’ajout de plus de 5.000 lits alors que de 1960 à 2012, il n’y avait que 8.000 lits. Dans ce même sillage, il indique que le Président de la République a procédé à l’augmentation de la bourse des étudiants et à une baisse sur le prix des tickets de restaurant. Il s’y ajoute dit-il, la construction de 5 (ISEP). De l’avis de Farba Sall, la santé n’est pas en reste dans le mouvement vers l’émergence inspiré par le Président Macky Sall. C’est ainsi qu’il révèle que sous le magistère du pouvoir libéral de Me Abdoulaye Wade, c’est-à-dire de 2000 à 2012, seules 184 ambulances étaient en exercice au Sénégal. Mais d’après lui, le Macky Sall a pratiquement doublé le nombre en 6 ans, avec 328 nouvelles ambulances. Dans le domaine de l’énergie électrique dit-il, le bilan parle de lui-même, avec des villages électrifiés à la pelle, le fonctionnement de plusieurs centrales solaires, qui injecte une masse impressionnante d’énergie propre dans les circuits de consommation. De l’avis de Farba Sall, le Président Macky Sall est également un grand champion en matière d’infrastructures routières avec la réalisation de 1200 km de routes et de piste dont Ila Touba qui vient de montrer toutes ses preuves à l’occasion de la célébration du grand Magal de Touba. A l’en croire la problématique de l’emploi des jeunes constitue le chou gras d’une opposition consciente de son revers électoral, mais d’après l’inspection du travail 250.000 emplois formels ont été créés, sans compter les milliers de jeunes qui interviennent dans les Domaines Agricoles Communautaire (DAC) et ceux qui sont finances par la Délégation à l’Entreprenariat Rapide (DER).« L’opposition, au lieu d’attaquer le Président sur son bilan, fait du dénigrement et du ôtes-toi que je m’y mette », clame le chargé de communication de l’APR de Tivaouane qui ajoute, « ce qui les intéresse c’est uniquement les privilèges du pouvoir ».
Mbaye SAMB (L’AS)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*