Mort d’un gendarme à Ngadiaga, il tombe brusquement dans le bassin aménagé pour lutter contre le feu, alors qu’il prenait son dîner

Un gendarme chargé de veiller sur la sécurité de la plateforme de Ngadiaga, victime d’un violent incident il y a un mois, est mort tragiquement hier. C’est dans bassin de rétention aménagé pour les besoins de l’extinction du feu, qui avait d’ailleurs déjà fait une victime au début. Selon nos sources, le gendarme prenait tranquillement sont dîner au bord du bassin, avant de se retrouver subitement dans les eaux.

Sitôt informés, les éléments des sapeurs pompiers se sont mobilisés dans le cadre des recherches et aux dernières nouvelles, le corps a été finalement retrouvé et transporté à la morgue de l’hôpital Abdoul Aziz Sy Dabakh de Tivaouane. Comme une traînée de poudre, la nouvelle de la disparition du gendarme dans le bassin s’est répandue dans toute la contrée et les populations ont convergé vers le site où il y avait également un important dispositif de gendarme. Il y a un mois jour pour jour, qu’un incendie s’était déclaré au niveau de la plateforme d’exploitation de gaz de Ngadiaga.

Les techniciens expliquaient que le puits qui a pris feu est une nouvelle découverte, il est nommé SA et se trouve à 1.100 mètres de la plateforme de production. Il est relié à ladite plateforme par une conduite souterraine. Le gaz naturel s’est échappé dans la nature, les gens ont essayé de le maîtriser, mais malheureusement le feu s’est propagé. Le gaz qui brûle tourne autour de 300 à 500 m3 et des agents avaient aussitôt été déployés pour endiguer l’incendie. C’est dans le cadre des stratégies mises en œuvre pour vaincre les flammes qu’un bassin de rétention d’une profondeur de près 4 mètres avait été aménagé. Et malheureusement, c’est cet ouvrage qui vient de faire cette victime, dans le rang des gendarmes chargés de veiller sur la sécurité des lieux. Selon des témoignages, le mystique pourrait être à l’origine de ce drame car la victime est allée dans les eaux de façon qui suscite beaucoup d’interrogations.

Mbaye SAMB (L’AS)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*