Premières leçons d’avant scrutin! ( Par Sheikh Mamadou Dieng Coalition Ëlëg Sibiir)

Les faits que je retiens de cette période de ferveur pré-électorale, c’est d’abord le rôle que l’argent va jouer dans dans les élections. En effet en donnant 80 000 fcfa à chacune des 500 000 familles supposées pauvres, Macky Sall n’est-t-il pas entrain d’acheter le vote des sénégalais et fausser ainsi le jeu démocratique? Car il est clair qu’avec 3 électeurs par famille, la majorité présidentielle collecte 1,5 millions d’électeurs sans bouger, rien que ça!

En amont, faut-il rappeler que la coalition de Macky Sall a levé plus de 1 millions de parrainages alors qu’elle n’avait besoin que de 58 000. D’où les grandes difficultés de plusieurs listes de candidats.La seconde leçon d’avant scrutin à retenir à notre avis, c’est la boulimie dont font montre plusieurs ténors de l’opposition.

Normalement, tous les Députés sortants et les Maires élus sur les listes de l’opposition devraient faire place aux autres pour d’une part, motiver le reste de la troupe et d’autre part concorder sur un critère très démocratique. Tous ces cris d’orfaie, c’est juste pour rempiler voire cumuler des mandats.

Le cas du Président du Groupe parlementaire libéral en est une parfaite illustration. Certains veulent même être Député-maire! Et pourtant qu’est ce que nous n’avons pas fait, pour combattre le cumul des mandats. A Thiès les 3 nouveaux Maires d’arrondissement et le Maire de ville seraient tous les quatre, candidats à la Députation.         

Sheikh Mamadou Dieng         

Coalition Ëlëg sibiir

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*