APR Thiès/Ndèye Ramatoulaye Guèye Diop, pour combler le vide Thierno Alassane Sall ?

Achever le travail politique entamé à Thiès, déraciner définitivement le baobab Idrissa Seck et contribuer significativement à la réélection du Président Macky Sall dès le premier tour des élections présidentielles de 2019, telle est l’ambition affichée par la coalition Benno Bokk Yaakaar de Thiès. Une tâche qui ne sera pas pour autant facile surtout dans la ville de Thiès où le Rewmi dispose encore de réseaux dormants d’une valeur politique inestimable. Il s’y ajoute qu’un grand responsable de l’Alliance Pour la République (APR), locomotive de la coalition Benno Bokk Yaakaar, a rompu les amarres avec la majorité présidentielle à la veille des dernières élections législatives. Il s’agit de l’ancien Ministre de l’Energie Thierno Alassane Sall. Malgré le travail politique accompli par Siré Dia tête de liste de BBY et par ailleurs Directeur Général du groupe la Poste, qui a fortement affaibli le Rewmi à travers sa démarche de proximité, marquée par la chute de plusieurs bastions d’Idrissa Seck comme le centre de vote de l’école Iba Caty Bâ, le départ de Thierno Alassane Sall s’est quelque part ressenti sur les résultats. Il reste évident, selon plusieurs sources du parti, la nécessité de combler le vide politique laissé par Thierno Alassane Sall, même si Siré Dia tête de liste lors des dernières consultations électorales se positionne pour hériter de la coordination du Parti dans la ville. Ndèye Ramatoulaye Guèye Diop, Ministre de la Bonne gouvernance et de la Protection de l’enfance est-elle pressentie, pour combler ce vide politique? En tout cas selon Lamine Aysa Fall vice-coordonnateur de la coalition Benno Bokk Yaakaar de Thiès-Nord, le dernier gouvernement compte bel et bien un fils de la ville de Thiès, en l’occurrence Ndèye Ramatoulaye Guèye Diop, qui y a sa famille, ses frères et sœurs. D’ailleurs il a annoncé un accueil populaire qui sera bientôt réservé au Ministre Ndèye Ramatoulaye Guèye Diop à Thiès, pour montrer qu’elle peut bien contribuer à élargir les bases du parti dans la cité du Rail. Lors des dernières élections législatives, la coalition Benno Bokk Yaakaar avait battu Manko taxawu Sénégal dans le département avec un écart de 28.381 voix. En effet, elle avait engrangé un total de 80.336 suffrages soit 41, 46% des 194.927 suffrages valablement exprimés contre 51.955 pour Manko Taxawu Sénégal soit 26,65%. Même si BBY avait perdu la ville, la page de la razzia orange a été tournée. Et les signes annonciateurs ont été déjà perçus lors de la consultation référendaire gagnée dans la ville par l’opposition avec un écart de 5.782 suffrages. Et cette même tendance a été maintenue lors des dernières élections législatives avec un écart qui est passé de 11.136 suffrages lors des élections locales de 2014 à 8.316 suffrages. Selon Lamine Aysa Fall vice-coordonnateur de BBY à Thiès-Nord, Idrissa Seck a été bousculé jusque dans ses derniers retranchements et qu’il ne reste qu’à l’achever lors des prochaines échéances électorales. A l’en croire l’atteinte de cet objectif doit être une préoccupation majeure d’autant plus que les Sénégalais ont donné au Président Macky Sall une constitution, une majorité parlementaire et il reste maintenant à lui donner le deuxième mandat, pour poursuivre la mise en mouvement du Plan Sénégal Emergent (PSE), qui commence à inverser le chemin de l’exode rural pour mettre en œuvre le concept d’exode urbain, si cher au Président de la République. Il ajoute « il urge que tous les responsables de Thiès forment un seul bloc autour de cet idéal. En passant, je ne suis pas d’accord avec ceux qui disent que le Président de la République n’a rien fait pour Thiès. C’est vrai qu’il doit penser à Thiès, mais il le fera à son rythme. Mais le plus important est que tous les responsables investissent leurs moyens dans la bataille pour l’atteinte de l’objectif politique de 2019, qui est de renverser définitivement la tendance politique dans la ville et le département de Thiès et contribuer à la réélection du Président Macky Sall dès le premier tour »
Mbaye SAMB
ENCADRE
THIERNO ALASSANE SALL A L’AFFÛT
Le départ de l’ancien Ministre Thierno Alassane Sall de la coalition présidentielle et de l’Alliance Pour la République (APR) dont il était le coordonnateur communal et coordonnateur national de la convergence des cadres républicains, a relancé la bataille de Thiès. L’avant-goût en a d’ailleurs été donné lors des dernières législatives avec l’empreinte visible qu’il a laissée sur la défaite de BBY dans la ville, après qu’il a battu campagne contre son ex mentor politique, le Président Macky Sall. La suite de sa trajectoire politique laisse apparaître une réelle volonté d’être un acteur politique de tout premier plan et déjà, il est sur les traces du Président Macky Sall, comme en atteste sa dernière tournée politique à l’intérieur du pays. A Thiès, des sources proches de son entourage affirment que l’ancien Ministre est venu pour se positionner en alternative politique crédible dans la ville et non pour être à la barque de quelque parti que ce soit.
M. SAMB (l’AS)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*