Enceinte de son fils de 25 ans, elle décide de l’épouser

C’est une histoire sordide qui s’est passé dans un village en Zambie. En effet, selon le journal Naij, une mère de 40 ans et sont fils de 25 ans ont été contraints de quitter leur village natal après avoir décidé de se marier.
Mbereko, âgé de 40 ans et veuve depuis 12 ans, et son fils Farai Mbereko, âgé de 23 ans, affirment qu’ils sont amoureux. Lorsque la mère est tombée enceinte, ils ont décidé de se marier.
Six mois après sa grossesse, Mbereko a décidé qu’il valait mieux «épouser» son fils parce qu’elle ne voulait pas épouser les autres frères de son défunt mari, qui pourtant cherchaient à l’épouser.
La cour du village a été complètement stupéfaite la semaine dernière après avoir entendu parler de l’affaire de Mbereko avec son fils, qui a commencé il ya trois ans. Elle prétend qu’elle a dépensé beaucoup d’argent en envoyant Farai à l’école, et que c’est à elle de profiter de l’argent de son fils et pas une autre femme.
«Ecoute, j’ai lutté seul pour envoyer mon fils à l’école et personne ne m’a aidé. Maintenant, vous voyez que mon fils travaille et vous m’accusez de faire quelque chose de mal. Permettez-moi de profiter des fruits de ma sueur », a-t-elle dit au conseil de village.
Farai était plus que désireux d’épouser sa mère, et même dit à la famille de sa mère qu’il allait payer une partie de la dot que son père leur devait quand il est décédé. « Je sais que mon père est mort avant qu’il ait fini de payer le prix de la dot et je suis prêt à le payer », a-t-il dit.
Le fils ajoute qu’il est préférable de faire connaître ce qui se passe parce que les gens doivent savoir qu’il est l’auteur de la grossesse de sa mère. Autrement, ils l’accuseraient de promiscuité.
Le chef local Nathan Muputirwa n’était pas si satisfait de cet arrangement. « Nous ne pouvons pas permettre que cela se produise dans notre village. Dans le passé, ils auraient dû être tués, mais aujourd’hui nous ne pouvons pas le faire parce que nous avons peur de la police », a-t-il dit, en avertissant le couple de rompre immédiatement leur mariage ou de quitter son village.
Africa24

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*