Le mémorandum d’Ansoumana Dione, pour la réforme du système sanitaire

ASSAMM
Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux
Récépissé n°10602 du 14 mai 2001, Adresse : Cité filaos – Villa n°14 bis – Rufisque, Tel : 77 550 90 82
Rufisque, le 18 mars 2019
A
Monsieur Abdoulaye DIOUF SARR,
Ministre de la Santé et de l’Action Sociale

Objet : Mémorandum pour la réforme du système sanitaire

Monsieur le Ministre,

Nous avons le regret de constater que le Sénégal ne dispose pas de Ministère de la Santé et de l’Action Sociale. En vérité, nous avons un Ministère de la Médecine contre la Maladie, ce qui ne garantit pas à la population, l’accès à la santé et au bien-être.

C’est pourquoi, nous venons vous transmettre ce Mémorandum, pour faire libérer le secteur de la santé, longtemps otage de la Médecine qui est une science, la santé étant un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité. Il est composé de cinq points à bien vouloir satisfaire dans l’intérêt exclusif du peuple sénégalais. Il s’agit de :

1. Modifier les textes régissant le fonctionnement du Ministère de la Santé et de l’Action Sociale ;
2. Redéfinir la place et le rôle du Médecin dans le système de santé ;
3. Dissoudre la Délégation à la Protection Sociale et à la Solidarité Nationale ;
4. Renforcer la Direction Générale de l’Action Sociale ;
5. Créer des Directions Régionales de la Santé et de l’Action Sociale

Vous souhaitant bonne réception de ce présent Mémorandum, veuillez agréer, Monsieur le Ministre, à l’expression de notre parfaite considération.

Ampliation : le Président de la République

Le Président
Ansoumana DIONE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*