Les rappeurs Booba et Kaaris placés en garde à vue après une bagarre à Orly

L’aéroport parisien d’Orly a été ce mercredi 1er août le théâtre d’une bagarre entre deux stars du rap : Booba et Kaaris. Chacun avec sa bande, ils se sont battus à l’intérieur de l’aérogare, provoquant des retards sur certains vols. La police a placé les deux rappeurs en garde à vue.
La bagarre a éclaté dans une salle d’embarquement du Terminal 1, d’où partent les vols pour le sud de l’Europe. Kaaris et Booba se sont croisés au détour d’un couloir alors qu’ils se rendaient chacun à un concert à Barcelone, a précisé à l’AFP une source aéroportuaire. Les deux rappeurs, qui se provoquent sur Internet depuis plusieurs années, et leurs bandes respectives en sont alors venus aux mains.
Les images filmées par plusieurs témoins montrent une dizaine d’hommes se frapper violemment, certains n’hésitent pas à lancer des bouteilles de parfum récupérées dans une boutique voisine. La bagarre a tourné court grâce à l’intervention de la police aux frontières et des CRS, précise le sous-préfet en charge de l’aéroport d’Orly, Pierre Marchand-Lacour, contacté par RFI. Aucun passager n’a été blessé.
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
Au total, 11 personnes ont été placées en garde à vue, dont les deux rappeurs. Cette altercation pourrait leur coûter cher, car plusieurs vols ont été retardés. Aéroport de Paris est aussi en train de chiffrer les dégâts matériels causés par cette bagarre.
rfi

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*