Niger : Sept membres de la CENI meurent après le passage de leur véhicule sur une mine.

Un drame s’est produit alors que 7,4 millions de votants sont attendus aux urnes ce dimanche 21 février pour le second tour de la présidentielle.
Le véhicule dans lequel se trouvaient des membres de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a sauté sur une mine dans la région de Tillabéri, dans l’ouest du pays.

Selon le bilan provisoire fourni par le gouverneur de la région cité par AFP, il y a eu 7 morts dont des présidents de bureaux de vote et leurs secrétaires.
Organiser des élections dans cette partie du pays en proie à des attaques jihadistes était un défi majeur pour les autorités nigériennes.

Ce drame vient rappeler au futur président l’ampleur de la tâche sécuritaire dans cette région, proche du Mali.

Les nigériens doivent départager les candidats Mohamed Bazoum, investi par le parti au pouvoir et l’ancien chef de l’État, Mahamane Ousmane.
dakaractu.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*