« Si chaque sénégalais a le droit d’aspirer à diriger ou faire partie des élus locaux, il n’en demeure pas moins que celà doit se faire dans un climat apaisé »EL Hadj Maodo Diop candidat à Ndiéyène Sirakh

Les élections  locales de Janvier 2022 approchent avec un lot d’incertitudes liées aux investitures et à la campagne qui sont les phases les plus difficiles à gérer.


Si chaque sénégalais a le droit d’aspirer à diriger ou faire partie des élus locaux, il n’en demeure pas moins que celà doit se faire dans un climat apaisé, loin de tout discours fractionniste ou violent où la raison fait place à l’affrontement, les coups et les empoignades aux embrassades.


S’il doit y avoir une confrontation, elle doit se faire par des idées et des propositions citoyennes caractéristiques d’une démocratie libre, loin des tiraillements sans lendemain.


Le Président de la coalition Benno Bokk Yaakaar, son Excellence M.Macky SALL, en homme averti, proposera à coup sûr, les meilleurs profils pour nos collectivités locales en tenant compte de critères pertinents.
Je lance un appel pressant à tous, de la majorité présidentielle,  de l’opposition et de la société civile afin d’éviter les crispations et de bannir la violence d’où qu’elle vienne, pour des élections transparentes et apaisées et qu’au soir du 23 Janvier 2022, notre démocratie soit encore citée en exemple partout dans le monde.


 « JAMMA GËN LU NE « 


EL Hadj Maodo DIOP ingénieur en Sécurité des systèmes d’information, MBA en Stratégies et Management des Organisations, APR Thiès , Coordonnateur du mouvement And Doxal Ndieyene Sirakh, Candidat à la Mairie.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*