Arrestation de Guy Marius, l’affaire du véhicule présidentiel qui a pris feu, les vérités deThierno Bocoum

Mon point de vue sur l’arrestation de Guy Marius Sagna et sur la voiture du Président de la république qui a pris feu alors qu’il se rendait, avec son homologue malien, aux obsèques de Ousmane Tanor Dieng.

Les écrits de Guy Marius Sagna n’engagent que son auteur. Là n’est pas la question. Chacun est libre d’avoir sa ligne. Tout comme chacun est libre de ne pas être d’accord. Nous sommes en démocratie. Cependant, j’ai toujours décrié ce juridisme du buzz qui fait son bonhomme de chemin dans notre pays et qui a abouti à l’arrestation de Guy Marius Sagna. Un juridisme qui surfe, le plus souvent, sur les récriminations de particuliers pour s’abattre sur des citoyens sénégalais.
Et voilà qu’on emprisonne aujourd’hui un citoyen sénégalais sans qu’aucune infraction ne lui soit notifiée.

C’est inacceptable !

Chacun y va de ses commentaires sans que l’intéressé lui-même, encore moins ses avocats ne sachent les raisons qui valent à leur client une arrestation.

Nous sommes dans quel pays ?

Nous exigeons la libération immédiate et sans délais de Guy Marius Sagna.

En ce qui concerne la sécurité du Président de la République, nous exigeons une enquête policière pour élucider ce qui s’est passé à Nguéniene.
C’est une question de sécurité nationale qui ne doit en aucun cas être rangée dans la rubrique des faits divers d’obsèques nationales.

Ce n’est pas la première fois que le Président de la République du Sénégal, Macky Sall, se retrouve confronté à des problèmes avec sa voiture de service. C’est inédit de voir la même faille de sécurité réapparaître et impliquant directement un Président de la République.

Une enquête s’impose pour tirer au clair cette affaire.

Thierno Bocoum

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*