27e édition foire de Dakar/ Siggi Jotna et son Président Abdoulaye Dièye, au chevet de l’entreprenariat

La foire de Dakar vit sa 27e édition. Un moment d’exposition des ressources productives, qui doivent faire du Sénégal, une nation prospère. Le Sénégal avait tellement atteint le fond du gouffre qu’une thérapie révolutionnaire s’avérait nécessaire pour le mettre sur la rampe de l’émergence. Ce que la seconde alternance a engagé comme contrat vis-à-vis des populations malmenées par le maelstrom de la crise mondiale. Aussi le gouvernement de Macky Sall commence-t-il par le secteur effervescent des PME, via le Plan Sénégal Emergent (PSE). C’est dans cette rencontre programmatique que le Chef d’entreprise Abdoulaye Dièye a monté son mouvement Siggi Jotna, pour poser sa pierre dans la construction de l’édifice d’un Sénégal qui se développe en comptant sur lui-même. Ainsi, à la question « les Thiessois peuvent-ils développer Thiès ? », il a répondu oui.
C’est la raison pour laquelle sa visite inopinée au stand Thiès de la foire de Dakar a été bien comprise par les acteurs du développement local, qui ont représenté la région à ce forum de l’entreprenariat. S’adressant aux femmes et jeunes entrepreneurs qui l’ont reçu dans un stand exigu, il dira : « l’importance vitale des unités de transformation et de l’artisanat dans le processus d’accélération de la croissance, en matière de création de valeur ajoutée, d’emplois, de développement local et régional, est aujourd’hui exprimée par votre belle représentation à cette foire. Je serai toujours à vos côtés, pour faire de la compétitivité des PME une réalité ».
Une rencontre chaleureuse qui a scellé un pacte entre le Président de Siggi Jotna et les entrepreneurs de la région de Thiès, qui lui ont fait part de leurs doléances adressées à l’Etat du Sénégal : une unité d’emballage pour leurs produits et des canaux d’écoulement par la vente. Dans sa démarche pour soutenir les actions publiques initiées par le gouvernement de Macky Sall, Abdoulaye Dièye a fini de convaincre les Thiessois de sa volonté de marcher avec eux, pour faire de Thiès, un pôle de production et de création de richesses. Pour ce faire, il s’inscrit sur la voie des échanges dynamiques entre l’Etat, les élus locaux et les communautés bien organisées, fermées ou informées. Car si les politiques de décentralisation initiées depuis des dizaines d’années n’ont pas eu les effets escomptés, c’est précisément parce que les localités ne sont jamais émancipées réellement de la tutelle de l’Etat. C’est ce défi d’émancipation citoyenne et productive que le Président de Siggi Jotna propose dans son engagement politique, pour donner à Macky Sall un second mandat avec les populations de Thiès

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*